Notre programme présidentiel

Gouvernement du 21ème Siècle

Le XXIème siècle sera spirituel ou ne sera pas… disait André Malraux.

Dans cette emballement vers le consumérisme, nous nous sommes jetés dans le 21ème siècle tête en avant sans penser au lendemain. Les actions et lois sont prises à court terme et sans une vision globale de la race humaine. Nous devons prendre du recul et notamment comprendre que l’homme est fait d’un corps, un esprit et un âme. L’être humain doit conjuguer le verbe avoir, faire mais également le verbe être, sa propre essence.

Voici les trois principaux axes de ma candidature à la présidentielle.

Ecologie indispensable à notre survie

Chacun d’entre nous devrait être un écologiste dans l’âme. Nous devons comme le Petit Prince de Saint Exupéry nettoyer sans cesse notre planète.

En 2050, il y aura “en terme de masse“ plus de plastiques que de poissons dans les mers et océans  nous affirment les écologistes. Nous devons réaliser ce que cela signifiera dans notre quotidien.  La raréfaction de l’eau douce potable dans les objectifs sociaux et économiques qu’elle soit à usage d’utilisation  domestique, municipale, agricole, ou industrielle est un fait avéré. L’élevage intensif d’animaux pour la nourriture pollue gravement nos nappes phréatiques.

Notre pouvoir est à reconquérir

Ma candidature, comme explicitée dans la page d’accueil du site, vient également du fait que peu à peu, les différentes lois organiques ont réduit de façon drastique le droit d’expression de chacun. L’accès à la Présidence de la République, pour seul exemple, a été compliquée par différents textes dont le dernier en date du 25 avril 2016 dit « modernisation des règles applicables aux élections et à l’élection présidentielle » restreint le temps de parole à deux semaines au lieu de cinq initialement, ce qui déjà était peu. Si je ne remets pas en question la constitutionnalité de cette loi organique, je constate que l’esprit de cette loi est de faire barrage aux “petits candidats“ afin de garder, fut-ce en alternance, le pouvoir des “grands partis“. Le résultat de cette “modernisation“ est une exclusion de candidats non soutenus par des partis installés.

La paix principe fondamental du développement juste

Il y a une idée reçue. C’est que la France devrait s’engager militairement sur tous les terrains d’Afrique du Nord, Subsaharienne et du Moyen-Orient. Ce genre de conflit ne résout rien. Souvenez-vous de notre intervention en Libye en 2011. La déstabilisation du pays par l’opération Harmattan (en ce qui concerne la France) a eu raison de Kadhafi, certes, mais également du chaos qui a suivi et de la terreur qu’AQMI (Al-Quaïda au Maghreb Islamique) fait subir aux populations et aux pays voisins. Le calcul initial de l’accès au pétrole disputé entre la France, l’Angleterre et les USA s’est révélé être une grossière erreur. Nonobstant cet échec aux frais du contribuable, le Chef des Armées a décidé de s’engager sur le terrain glissant de la Syrie. Aujourd’hui, nous sommes engagés dans 13 conflits coûteux qui n’apportent que des dépenses, des déboires et un terrorisme nourri en France et en Europe.

Vision du candidat à la présidentielle

L’économie doit prendre en compte ces nouvelles données. Une prise de conscience sincère devrait nous animer car bien qu’apparemment éveillés nous sommes dans un profond sommeil. Nous dansons inconsciemment au bord du gouffre. Rappelons-nous que les trois axes d’une politique du XXIème siècle doivent être de :

  • prendre en compte les données écologiques bases d’un développement durable,
  • redistribuer la puissance puissance au peuple Français
  • retrouver notre paix.

Nos dirigeants n’ont plus de vision globale de la France depuis Charles De Gaulle et je souhaite offrir ma vision présidentielle de paix à la France.

Ma vision présidentielle

Elle se déclinera sous les aspects suivants :

  • redistribution aux citoyens de leur pouvoir (écoute du peuple),
  • prise de conscience de notre impact sur la terre et limitation de notre agression,
  • arrêt au plus vite de la majorité des conflits hors de la France, (calendrier à constituer avec l’OTAN et les pays concernés)
  • arrêt ipso facto du terrorisme en France,
  • comblement du “trou de la sécurité sociale“ par la prévention
  • révision complète du code civil dit “Napoléon“ compatible aux nouvelles technologies, aux lois internationales, et proclamation du code civil 2018,
  • création d’une monnaie française non convertible sur les marchés monnétaires,
  • révision constitutionnelle pour déclarer une VIème constitution avec des moyens modernes d’écoute du peuple,
  • organisation d’un referendum sur notre appartenance ou à notre sortie de l’Union Européenne,
  • modernisation de l’économie française en mettant les moyens nécessaires pour une sauvegarde de notre écologie,
  • résoudre sur cinquante ans le problème de notre endettement abyssal (2150 Mds d’Euros),
  • responsabilisation des banques avec abrogation immédiate de l’ordonnance appuyée sur la directive Européenne BRRD.